28 novembre 2011 1 28 /11 /novembre /2011 00:00
Généalogie... avant de dépenser vos sous...

En 2011, l'association Archives Publiques Libres a publié sur son site une lettre ouverte au président du Conseil Général de Corrèze, en l'occurence à l'époque : François Hollande. Je vous invite à lire ce document ainsi que la réponse des Archives de Corrèze sur la même page. C'est très instructif.

 

J'en conclue entre autre, que les sociétés commerciales revendent des données qui sont par ailleurs librement consultables aux archives départementales ou recueillies par les bénévoles des associations de généalogie.

 

La force de ces entreprises est de proposer sur un portail unique, d'énormes bases d'informations en toute légalité et avec l'aval des associations, dont le travail est mis en avant et pécuniairement récompensé.

 

Généalogistes amateurs, et consommateur d'informations sur votre histoire, vous devez agir en citoyen averti.

 

Ainsi, avant de dépenser vos sous dans des recherches, je vous invite à consulter d'abord les sites gratuits, notamment les archives départementales en lignes, ou un certains nombre de sites répertoriés sur ces pages...

La carte de France des sites gratuits,

- Archives départementales numérisées en ligne,

Sites utiles et gratuits en généalogie,

- Archives retranscrites ou dépouillées gratuitement,

- Les moteurs de recherche....

 

Ensuite, n'hésitez pas à entrer directement en contact avec les associations de généalogie, qui ont toute pignon sur web. Si une partie de vos recherches se focalisent sur une région, quitte à dépenser un peu d'argent, donnez le directement à l'association de bénévole sur le terrain, plutôt qu'à un intermédiaire commercial.

 

Mieux, pour 20 à 30 euros pour l'année, vous pouvez devenir membre de l'association choisie, en défiscalisant la moitié puisque la majorité d'entre elles sont reconnues d'utilité publique. Vous donner ainsi votre argent à qui de droit.

 

Maintenant, lorsque vous dégainerez votre carte bleue sur un grand portail de généalogie, ce sera en parfaite connaissance de cause.

 

Dans ce cas, encore un petit truc... inscrivez vous pour la période la plus courte possible, voire profitez d'une offre de quelques jours gratuits, et concentrez vos recherches dans le temps. Une fois inscrit, décochez immédiatemment le renouvellement automatique de votre abonnement, car une fois payée, la période d'utilisation (1 mois, 6 mois, etc...) est acquise. Pas d'inquiétude. Ce n'est pas au bout de cette période que vous penserez à annuler le renouvellement, alors il vaut mieux le faire tout de suite ! Quitte à vous réabonner un jour, si vraiment vous ne pouvez pas faire autrement... mais c'est loin d'être sûr...

 

Nous le constatons dans d'autres domaines (musique, agriculture, ...), le web permet un échange directe entre le producteur et le consommateur. Il faut donc en prendre conscience. Ainsi le poids des sociétés intermédiaires, purement commerciales restera dans de justes proportions. Le raisonnement est exactement le même lorsque nous dénonçons l'emprise de la grande distribution ou des majors sur notre quotidien et sur les prix qu'elles pratiquent.

 

Avec un outil tel qu'internet entre les mains, c'est vous qui définissez les règles.

 

Laurent, le 29-10-2011.    

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Toujoursla - dans Généalogie
commenter cet article

commentaires