19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 16:15

Portrait de Marie-Louise Dromart-Grès"Elle naquit à Haybes-sur-Meuse. L'atmosphère de ces défilés où le fleuve s'ouvré la plus merveilleuse des brèches au coeur du plateau ardennais, à travers un monde de mystère et de légende, n'a pas été certainement pour peu dans la prédisposition de sa sensibilité. Elle fait ses études au lycée Sévigné, à Charleville. Dès qu'elles ont pris fin, sa vocation poétique commence. Elle écrit des vers, elle les écrit aussi naturellement que coule son fleuve, que poussent ses arbres. Sauf ceux imposés par les événements son inspiration en effet, alimentée aux plus riches sèves, ne connaîtra pour ainsi dire pas d'arrêts. Un seul volume en prose « Sur le Chemin du Calvaire » (1921). Celui-là, elle ne pouvait pas ne pas l'écrire ; il retrace l’histoire des heures terribles de l'invasion où elle a tant payé de sa personne. Marie-Louise Dromart (ce sera l'honneur de sa vie) nous a révélé ce qu'est dans ses tréfonds, aux grandes heures, la nature d'un vrai poète. On sait que sa conduite héroïque lui valut d'être citée deux fois à l'ordre de la Nation, qu'elle reçut la Légion d'Honneur dont elle fut décorée au péril de sa vie. (sic) En cette grande Française, qui est une des belles figures de l'héroïsme féminin pendant la guerre, la vérité est qu'il y avait autant de noblesse d'esprit que de fermeté de caractère." ...

 

... Son oeuvre poétique se compose de cinq denses volumes « Le Front Voilé », « Les Feuilles tombent »,  « Le Bel Eté », « Sur mes Pipeaux fleuris », « Dans le sillage de l'Oiseau blanc » (plaquette), « L’allée aux fantômes » ...


Extrait de la nécrologie de Marie-Louise Dromart par André P
AYER dans le n° 39 de "La Grive" paru en janvier 1938.


Retrouvez la biographie complète de Marie-Louise Dromart par Guy Lépine.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Toujoursla - dans Info ToujoursLa
commenter cet article

commentaires