15 octobre 2010 5 15 /10 /octobre /2010 20:10

Depuis le début de son activité, notre association milite pour la gratuité d'accès à notre patrimoine. Pour preuve, son site ToujoursLa propose à tous de publier de façon totalement libre et gratuite. Mais l'internaute qui publie se trouve vite confronté aux barrières du droit à la propriété intellectuelle, droit d'auteur, droit de publication, droit à l'image, etc...


Il ne faudrait pas que cette situation, qui devrait aller dans le sens de l'assouplissement (avec par exemple des délais plus courts pour tomber dans le domaine public), s'aggrave par de nouvelles dispositions plus contraignantes. Or, c'est la voie qui se dessinerait à la vue du rapport sur "la diffusion et la réutilisation des données publiques culturelles numériques" du groupe de travail "Ory-Lavollée" remis au ministère de la culture.


N'oublions pas que la diffusion "numérique" a pu devenir rapidement le support média le plus populaire grâce à la gratuité. Remercions les visionnaires qui ont su révolutionner le développement des technologies logicielles et l'accès à la connaissance, sans "racketter" les citoyens du monde.


Sans citer la longue liste de ces "visionnaires", citons quelques une de leurs réalisations phares :

- Linux tout d'abord, qui permet d'utiliser un ordinateur sans payer pour son système d'exploitation,

- Apache, le serveur gratuit des sites internet,

- Html, issu des travaux du Cern, 

- Php et javascript qui permettent de programmer gratuitement un site web,

- MySql ou PostgreSql qui stockent les données de ces sites,

- Jpeg (.jpg), support de la majorité des images sur nos portables, ordinateurs, appareils photos, scanners...

- l'invention des licences "Open Source" et "Creative Commons", qui donnent une consistance juridique à tout ce travail,

- ...


Grand nombre des sites internet que vous utilisez couramment aujourd'hui n'auraient pas vu le jour, s'il fallait dès le départ payer des royalties à Microsoft, Ibm, Sun, Oracle.... Pas de Wikipédia, Pas de Geneanet, Pas de Copainsdavant, Pas d'Overblog sur lequel je fais cet article en ce moment, Pas de Toujourslà, rien ! Pas toute cette foison de sites qui font la richesse d'internet et sa créativité en ébullition constante...

 

Imaginez ! Avec la gratuité, c'est tout de suite plus facile, de créer son site à partir d'une bonne idée et sans un sou. Pour des projets plus ambitieux, tel un moteur de recherche comme Google, ce fut plus aisé de trouver les premiers investisseurs...


Alors, même si c'est tentant pour les sociétés privées de profiter de cette immense place "Internet" pour faire de l'argent, il faut que nous, citoyens, préservions cet espace né d'un vaste élan communautaire. Ce qui est payant, doit être moins cher sur la toile (Musiques, Films, Livres, Articles, Photos, Biens de consommation, Services...). Ce qui est gratuit dans le monde physique, doit rester gratuit dans ce monde numérique.


Je vous invite à signer les pétitions et visiter les sites qui militent dans ce sens :

- Archives Publiques Libres,

- Généalogie Libre (Qui pourrait s'appeler "Culture et Patrimoine Libre"),


 

Laurent Royer - 3 avril 2010.

Dernière modification : 13 février 2011.

Repost 0
Publié par Toujoursla - dans Auteurs
commenter cet article